04/09/2006

classique connais-toi

“ Ignorants de nous-mêmes, nous mendions souvent nos propres maux ”

Antoine et Cléopâtre Acte II, scène 1
Shakespeare

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

03/09/2006

qui aime bien ne châtie pas

l'Amour n'est pas représailles et ses lois ne sont nullement celles de l 'œil pour œil, dent pour dent .

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

lié

on s'attache et puis on se déchaîne

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

02/09/2006

mais non

qui ne dit mot
ne dit maux

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

A propos de rien

Rien n'a aucun sens, c'est tout qui en a.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

01/09/2006

je pense donc je suis... las de penser

Reflection>>>>>>>>>>>>>>

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

26/08/2006

stuck on you

Tout contre, on est pour.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

23/08/2006

Merci ça va et toi ?

Je fais, malheureusement peut être, partie de ceux qui ne se souviennent pas de leurs rêves
Alors quant à souhaiter les réaliser, c'est du luxe...

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

19/08/2006

de la différence à l'indifférence

bien sûr qu'on est tous pareillement différent
et c'est ce qui nous assemble


© Olivier Suire Verley

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

14/08/2006

Warning

C'est toujours DANGEREUX de sauter d'un nuage.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

>><<

Notons qu'on peut se tromper d'avoir raison et avoir raison de se tromper
Qui cherche trouve
Qui ne cherche pas trouve aussi

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

je me pose encore la question...

Comment se fait -il que cette Intelligence du coeur, la seule à pouvoir faire Un avec ce qui est, à tous les niveaux de l'être, la seule qui inclu à la fois le trancendant, et l'immanent, la Vie et l'outre Vie, le relatif et l'absolu, le champs quantique et le "gravitationnel", le seul lieu de l'Unité du Tout dans l'imédiateté de l'ici et maintenant soit aussi ignorée....?

mushotoku

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

13/08/2006

le temps oeuvrera

Mentir sur moi, mes sentiments et mes envies ne ferait de bien à personne. Ni à moi ni aux autres.
Alors, pas de nostalgie, pas de projet fou.
Le lâcher prise et suivre son chemin même au soleil ou dans le brouillard.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

balance ascendant balance

quand l'équilibre est précaire
on penche forcément du côté de la facilité

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

1+1

Deux c'est beaucoup, beaucoup plus qu'un

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

Krishnamurti
'De l'amour et de la solitude'

C'est seulement lorsque l'esprit est tout à fait calme, immobile, silencieux, lorsqu'il n'attend plus, ne demande plus, n'exige plus rien, lorsqu'il cesse d'être possessif, jaloux, peureux, anxieux, ce n'est qu'alors que l'amour devient possible. Quand l'esprit cesse de se projeter, de courir après la satisfaction des sensations, des demandes, des besoins, des peurs secrètes qui lui sont propres, qu'il n'est plus en quête d'accomplissement personnel, ni esclave d'une croyance - c'est alors, et alors seulement que l'amour devient possible. Mais la plupart d'entre nous croyons que l'amour peut aller de pair avec la jalousie, l'ambition, la recherche de visées et de plaisirs personnnels. Or il va de soi que l'existence de tels penchants exclut l'amour.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

10/08/2006

dark

Garder les yeux fermés pour y voir dans le noir

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

09/08/2006

room service

ma chambre est un mouroir où je (re)prends vie

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

ego

mon ironie reste terrifiée par tant de cynisme de ma part


photo©JLC

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

08/08/2006

i believe in holy things

La nuit
La porte
Le conseil


Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

03/08/2006

comme aujourd'hui

il y a des jours où tout s'assombrit
où l'on ne voit pas plus loin
que son nez
que son égo

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

02/08/2006

oeil pour oeil

les poutres que tu vois dans mes yeux alors que ces pailles te font si mal.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

30/07/2006

tendre-ment

moi qui ai si peu de mémoire, je me découvre des souvenirs douloureux

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

29/07/2006

kundera - "L'insoutenable légèreté de l'être"

L'amour ne se manifeste pas par le désir de faire l'amour (ce désir s'applique à une innombrable multitude de femmes) mais par le désir du sommeil partagé (ce désir là ne concerne qu'une seule femme).

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

25/07/2006

de soi

Après le large revenir vers l’étroit

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

Le lâcher prise

La guerre la plus dure c'est la guerre contre soi-même.
Je ne tiens pas particulièrement à mes idees, à mes projets dans un environnement du jetable et de l’usage unique.
Dans l'impermanence et l'éphémère jamais devient toujours.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

22/07/2006

alter & ego

6 mois émois et moi
un an un han un nan

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

20/07/2006

Bayoke

On s'achèterait bien du sentiment en solde, on en a toujours besoin

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

Lu chez http://www.20six.fr/gmc

TRISTESSE

J'ai perdu ma force et ma vie
Et mes amis et ma gaîté;
J'ai perdu jusqu'à la fierté
Qui faisait croire à mon génie.

Quand j'ai connu la Vérité
J'ai cru que c'était une amie;
Quand je l'ai comprise et sentie,
J'en étais déjà dégoûté.

Et pourtant elle est éternelle
Et ceux qui se sont passés d'elle
Ici-bas ont tout ignoré.

Dieu parle, il faut qu'on lui réponde.
Le seul bien qui me reste au monde
Est d'avoir quelquefois pleuré.

ALFRED DE MUSSET (1810-1857)

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

19/07/2006

tout ce qui nous sépare

il y avait finalement peu de commun entre nos différences

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent