15/11/2007

des faits

La nuit défait

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

En d'autres termes :

on s'ouvre et puis on se referme

chaines

 

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

14/11/2007

silence

Les traces parlent sans bruit.

 decoration

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

les mots rient

Je n’ai pas retenu tout ce qu’on s’est dit, mais je n’ai rien oublié.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

les mots sont l'émotion

Les pensées sont importantes, les mots suivent.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

10/11/2007

la danse des sorcieres autour du soleil mourant

the flying witches around a dying sun

flyingwitch

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

17/10/2007

tout va si vite

Je n'ai pas pris le temps de choisir mes meilleurs mots pour tenter d'expliquer mon impatience

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

Timing

Notre temps est une notion très récente dans l'histoire de l'humanité ... Elle est aussi très différente, chez l'enfant et la femme, de l'homme.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

rêver d'amour

Les sanglantes osmoses du rêve et de l'amour occupent entièrement la vie de l'homme.
Salvador Dali

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

14/10/2007

aide memoire : Ne pas oublier de vivre ! ! !

il nous arrive parfois au milieu d'une phrase, ne plus savoir ce qu'on voulait dire
et de conclure par un "c'est que c'etait pas important !"
Mais si !

J'ai oublié des choses tres importantes, j'en prends conscience lorsque je m'en souviens, tôt ou tard

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

Better

Tout irait bien si tout allait mieux

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

13/10/2007

thème


un coeur de pierre
sensuel à fleur de peau
une âme en vers
à découvrir sous l'oripeau

des je de mots à double sens
sans innocence et sans tabou
le mâle t'invite à une danse
ou le tu deviendra nous

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

07/09/2007

toujours là

A suivre la route

le chemin

une voix

 decoration

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

04/08/2007

birthday

on ne fête pas dans la joie quand l'intéressé n'est plus là
on y pense


luz en la oscuridad,
light for darkness,
lumière pour l'obscurité

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

26/07/2007

fils au fil de l'eau

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

12/07/2007

tout ou rien

Tout est possible avec son coeur
mais tout s'arrete avec ses peurs

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

06/07/2007

le ciel rouge soudain s'est obscurci


le bateau a quitté le port pour la pleine mer
la grande école des marins solitaires
Plus besoin de garder les pieds sur terre,
tu as maintenant des ailes
et un stock de miles pour un voyage éternel
adieu la belle

rafecluse

RIP Hanaeh

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

30/06/2007

water to water

Connais ta propre pensée d'une façon subtile, elle est comme l'eau se mêlant à l'eau.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

05/06/2007

cadeau

-tu auras tout !
- de rien

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

30/05/2007

brian

le cerveau a un sexe !

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

25/05/2007

Comme tu peux

...donner une vie à mon sens

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

12/05/2007

chemin de traverse

Un chemin qui fait perdre du temps : prendre un chemin de traverse, c'est faire un détour.

Un chemin qui permet de gagner du temps : un chemin de traverse, c'est un raccourci.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

06/05/2007

conquête du silence

Toute conversation doit finir dans le silence
car le silence reste l'accomplissement le plus élevé.

gargouille

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

29/04/2007

lacher prise

Les actions n'entrainent aucun esclavage.
L'esclavage résulte seulement de la fausse conception: "Je suis celui qui agit".
Répudiez ce genre d'idées et laissez simplement le corps et les sens jouer leur rôle, en évitant de vous en mêler.

Ramana Maharshi
philosophe et mystique hindou

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

21/04/2007

Hegel, Logique I, p46.

Ce qui commence est déjà, et pourtant tout aussi bien il n’est pas encore.
Être et non-être sont donc en lui en union immédiate; ou le commencement est leur unité indifférenciée.
L’analyse du commencement donnerait ainsi le concept de l’unité de l’être et du non-être
- ou dans une forme plus réfléchie, l'unité de l’identité et de la non-identité.

Ce concept pourrait être regardé comme la première,
la plus pure définition de l’absolu.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

poète :

ramasseur de maux
au début, tu trimes
du vers et des mots
à la fin, tu rimes

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

08/04/2007

best before...

Comme les cornichons en bocaux ou le "caprice des dieux",
j’ai une date de péremption.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

lingus

Savoir jouer de la langue est un art, qu’il ne faut pas maudire.
Sans jeu de mot.

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

je planche

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent

31/03/2007

cqfd

... puis, je suis resté là comme un con.
Méconnaissable, de fait !

Écrit par Marc Dixon | Lien permanent